Top
  >  News   >  S’milers #3 : Anne-Sophie, une audacieuse et souriante entrepreneuse !

Belle découverte : Humanitaire au grand sourire, Anne-Sophie nous partage sa philosophie de vie tournée vers l’entraide et l’éco-responsabilité. Une personnalité attachante qui nous transporte dans son univers avec « Rodol’f le rouleau » : l’indispensable des micros-cuisines en tout genre !

Alors si vous êtes de ceux qui cuisinent à l’étroit, ce concept est sûrement fait pour vous…

Parle-nous un peu de toi ?

Bonjour, moi c’est Anne-Sophie. Une ancienne dentiste en plein changement de vie ! Bonne vivante, je m’amuse souvent à dire que j’en ai eu plusieurs, tellement celle-ci est remplie de rebondissements.

Voyageuse, j’ai vite concilié ma passion et mon métier en devenant dentiste humanitaire. Mes plus grandes richesses sont rapidement devenues les multiples sourires que j’ai pu croiser et ramener de mes voyages. C’est auprès de l’ONG « Aide dentaire Vietnam » qui propose des soins dentaires aux enfants démunis que je me suis lancée dans cette incroyable aventure.

Toujours en quête de rencontre, c’est au Népal dans le monastère où Matthieu Ricard, docteur en génétique cellulaire, moine bouddhiste tibétain et traducteur du Dalaï-Lama a été en retraite pendant 3 ans que je me suis retrouvée en immersion auprès de moines pour soigner les locaux.

C’est ensuite en Afrique que je suis partie afin de soigner des enfants atteints du sida.

Trois de mes plus belles expériences humaines !

Mais là plus incroyable restait à venir, celle pour laquelle j’ai dû rentrer en France : l’arrivée de ma fille Loïse !…

Anne-Sophie, fondatrice de Rodol'f le Rouleau

« Fais ce qui te plait ! »

Parle-nous de ton concept « Rodol’f le Rouleau » :
Quel a été le déclic ?

Après un accident, j’ai subi 4 opérations à l’épaule m’empêchant de reprendre mon activité. Loin de là l’idée de m’arrêter dans ma quête du sourire, j’ai préféré rebondir et suivre mon mari restaurateur en mission professionnel loin de notre domicile. Hébergés dans un mobil home pendant 5 mois, c’est dans la kitchenette par manque de place que j’ai rangé les ustensiles de cuisine dans un verre doseur. Passionnée par le design, je me suis mise à imaginer un objet à la fois pratique et peu encombrant pour les petites cuisines. C’est à coup de croquis, rouleaux sopalins et empilement dans tous les sens, que mon rouleau à pâtisserie multifonctions est né.

Bien décidée à présenter un prototype de Rodol’f au grand public, c’est à la foire de Paris de 2017 que la magie a opéré ! Des curieux aux voyageurs en passant par les organisateurs ; ils ont tous été emballés par le concept. C’est d’ailleurs grâce à cela que « Roro » mon rouleau a reçu la médaille d’or du Concours Lépine. Cette récompense a été un véritable tremplin et m’a permis d’envisager rapidement une commercialisation au grand public.

Rodol'f le Rouleau remporte la médaille d'or du Concours Lépine !

Combien êtes-vous dans l’aventure ?

Ma fille Loïse, mon mari Christian (quand il a le temps), mon chien Mounette et moi, c’est une aventure familiale avant tout ! Petit à petit, je m’entoure de souriantes personnes spécialisées dans leur domaine afin de m’accompagner sur le développement de la marque.

Une histoire de famille !

Pourquoi le nom de « Rodol’f le Rouleau » ?

Cela intrigue beaucoup… c’est un clin d’œil au prénom du directeur/ami qui travaille dans le restaurant de mon mari. Prénom que je trouve à la fois amusant et un peu improbable (mais ça reste entre nous). L’idée à terme est de pouvoir constituer toute une famille de produit avec des prénoms tous plus sympas et marquants les uns que les autres.

Où sont fabriqués les ustensiles ?

Au plus près de chez moi ! Un peu écolo sur les bords, j’ai fait en sorte que la production soit française : le pack est conçu dans l’usine “Buathier” de plastique alimentaire dans l’Ain, les ustensiles chez Pradel Excellence expert en la matière et l’assemblage se fait à Annecy au sein d’un ESAT. Du Made in France avec un circuit court pour que tout le monde y trouve son compte ! Et je ne me voyais pas produire en Chine au détriment de la robustesse de mon produit et de l’environnement…

Quel est la particularité de Rodol’f ?

Il regroupe 15 fonctions dans un seul tube facile à ranger grâce à  son socle modulable qui s’accroche partout… Parmi les ustensiles, on peut compter une cuillère en bois, une spatule, un couteau d’office, un éplucheur, une passoire, un fouet, un décapsuleur et un ouvre boîte… Plus d’excuse pour ne pas cuisiner !

A qui s’adresse le produit ?

A toutes les âmes de cuisinier qui vivent et/ou voyagent dans des micros-cuisines : mobil home, caravane, camping-car, van, studio, bateau, kitchenette…

Comment s’est passée la campagne Ulule ?

J’ai été surprise par l’engouement des contributeurs. Je pensais que la plupart seraient des amis ou connaissances, mais en finalité 70% sont des personnes qui me sont complètement étrangères et c’est juste génial !

Le lancement officiel, c’est pour bientôt ?

Oui, d’ici quelques jours ! J’ai hâte de recevoir les 5000 premiers modèles et de vous le faire découvrir. Tout se concrétise ! Et j’ai déjà plein d’idée pour la suite…

Pourquoi embarques-tu dans l’aventure Road of S’miles ?

J’adore votre projet et je dirais même que je suis même hyper jalouse ! En embarquant Rodol’f dans votre camion, j’aurais l’impression de voyager avec vous par procuration. Je trouve ça bien que des jeunes gens comme vous osent changer de vie, loin des « dictâtes ». Pour moi, il y a deux sociétés aujourd’hui : business ou slow life ; et je dois avouer que si j’avais votre âge, j’espère que je serais comme vous.

Es-tu une aventurière ?

Je l’ai toujours été et ce n’est pas fini… la prochaine destination que je convoite c’est le Japon ! Et pour ne rien vous cacher, je serais prête à troquer mon appartement montagnard pour une petite cabane à Hanoï.

Si on te propose d’embarquer pour 2 jours dans notre camion ?

Oui, sans aucune hésitation ! Par contre, je préfère vous prévenir, je ne vais nulle part sans mon fidèle berger australien… on risque de prendre un peu de place !

Quelle musique selon toi, devrions-nous ajouter à notre playlist de road trip ?

Difficile d’en choisir une en particulier… par contre, prenez les albums de Sting, Patrick Bruel, Véronique Sanson, Starmania et Jamiroquai, ce sont des valeurs sûres !

Une petite dernière pour la route, es-tu plutôt sucré ou salé ?

Salé ! Mon péché mignon, c’est la tomme de Savoie avec du bon pain et un verre de rouge.

Et vous ?! Vous voulez cuisiner en voyage ?

En un clic épinglez l’article sur Pinterest et retrouvez l’intégralité de nos articles par classés par thématique.

Partagez nous vos sourires en laissant un commentaire !