Top
  >  News   >  Van en Construction : ameublement & installation d’ouvertures
Retour sur le chantier, maintenant que l’isolation et le coffrage sont opérationnels, nous vous embarquons avec nous dans les deux étapes suivantes de notre maison roulante : l’ameublement et les ouvertures. Alors, c’est (re)parti pour passer nos week-ends au rayon bricolage ! Vous êtes prêts ?!

Ouverture sur la nature…

Dans nos rêves les plus fous et surement un peu à cause des aménagements trouvés sur Pinterest et Instagram, nous imaginions mettre deux fenêtres au niveau des portes arrières afin d’avoir le maximum de lumière et profiter des réveils la tête en pleine nature… Mais c’était sans compter sur les conseils avisés de notre professionnel du bricolage qui nous l’a fortement déconseillé pour des raisons de sécurité et également d’homologation. Décidant d’écouter la voix de la sagesse, nous optons finalement pour deux ouvertures de toit :

Un lanterneau au-dessus de notre chambre sur la partie arrière de 90×70 cm qui nous donne un accès direct sur le ciel étoilé

L’autre sur la partie avant de 40×40 cm afin de créer une aération permanente.

Pour se mettre dans l’ambiance de cette étape technique, c’est accompagné de Serge Gainsbourg et de sa célèbre chanson « Le poinçonneur des Lilas » que l’on se lance dans la découpe de notre tôle. Pour cela, nous avons besoin d’une meuleuse d’angle (scie lapidaire), d’une visseuse, de bois, d’une cartouche de joint silicone, de masticolle et de beaucoup de courage pour oser percer la tôle… 

Nos étapes pour la découpe et la pose des deux lanterneaux sont :

1.
Prise des cotes pour créer les gabarits, grâce à la découpe fourni sur la boite des lanterneaux

2.
Traçage du gabarit

3.
Délimitation des traits de coupe avec des scotchs afin de limiter au maximum les éclats de limaille

4.
Découpe de la tôle à la meuleuse lapidaire sur le toit suivant le gabarit

5.
Renforcement de la structure avec la création de support (armature) en peuplier 15mm ainsi que le contre-cadre intérieur en contreplaqué de 5mm

6.
Fixation des lanterneaux à leurs armatures en bois

7.
Adjonction de l’armature à la tôle préalablement découpée

8.
Renforcement de la fixation à la colle polyuréthane

9.
Mise en étanchéité des lanterneaux à l’aide de joint silicone (cartouche joint de salle de bain)

10.
Temps de séchage de la colle et des joints

11.
Nettoyage de l’extérieur de la tôle pour enlever la limaille et ainsi éviter que le camion rouille en surface

Nos lanterneaux sont désormais posés, nous pouvons dès à présent profiter d’une vue panoramique sur les étoiles !

On s’attaque à l’aménagement intérieur !

Arrive ensuite l’étape de délimitation de nos différents espaces, pour ce faire, rien de mieux qu’un crayon de bois, d’un mètre et d’une grande équerre de traçage (que vous pouvez faire avec une chute de bois). Pour rappel, nous avons utilisé l’outil Sketchup pour réaliser un plan 3D et nous donner une idée de notre future fourgon aménagé. Puis nous sommes partis de celui-ci afin de retranscrire, au sol et sur les murs, chacun de nos espaces et futurs emplacement de meubles.

Ceci nous a offert un premier aperçu de l’espace que l’on aurait dans notre future maison roulante, et finalement, il en faut peu pour être heureux dans 6m2. Notre rêve commence à se dessiner !

#Van_astuces

Utilisez du scotch pour délimiter vos espaces une fois de coffrage finalisé. Cela vous donnera une meilleure visibilité de votre palace !

C’est à coup de scie-sauteuse, visseuse et ponceuse, que nous donnons vie à notre mobilier en partant de simples feuilles de contreplaqué en peuplier (15 mm)… Comme quoi, avec un peu d’huile de coude, tout est réalisable ! 

Pour se faire, voici quelques unes des grandes étapes :

1.
Découpe, étriquage et fixation des parois délimitant dans notre cas : la chambre, la salle de bain, la cuisine et la salle à manger

2.
Création des armatures en récupérant des tasseaux de bois qui serviront de supports pour nos futurs meubles

3.
Vissage des armatures sur le coffrage

4.
Traçage des traits de coupe de tous nos meubles sur les feuilles de contreplaqué, le but étant d’économiser et limiter au maximum les chutes inutiles

5.
Découpe à la scie-sauteuse

6.
Assemblage des meubles (beaucoup plus simple qu’avec une notice Ikea)

7.
Fixation des meubles aux armatures et renforts à l’aide de visses. Ne lésinez pas sur la quantité de visses utilisées et choisissez scrupuleusement les emplacements de vissage afin que la répartition de charge soit homogène

8.
(le meilleur pour la fin) Test du cochon pendu, rien de mieux pour vérifier la solidité de vos installations !

Rassurez-vous, au départ nous n’étions pas bricoleurs pour un sou et le résultat est assez surprenant ! La preuve en image :
Nous espérons que cet article est relativement claire, si besoin n’hésitez pas à nous laisser des commentaires et nous serons ravis de compléter certaines interrogations. Prochaine étape et pas des moindres : la mise en place des circuits d’eau et l’autonomie électrique.

Et vous ?! Vous allez vous lancer dans l’aménagement de votre maison roulante ?

En un clic épinglez l’article sur Pinterest et retrouvez l’intégralité de nos articles par classés par thématique.